1 mois – 5 kg en moins

 

1 mois et 4 jours que j’ai commencé mon aventure luxopuncture.

Pour celles qui n’ont pas suivi, voici un petit résumé :  pour la 4503 ème fois de ma vie je suis au régime. Mais là c’est un peu différent. Je ne suis pas toute seule. J’ai ma béquille magique pour me soutenir. Là tu te dis : « elle ne mange pas assez, elle commence à délirer et à halluciner avec sa béquille magique celle-ci ! » 

Que néni ! J’ai vraiment une béquille magique, enfin, une vraie aide pour gérer cette épreuve et les frustrations qu’elle peut engendrer.

Cette aide, c’est la luxopuncture. Si tu veux en savoir plus sur le principe et la technique en elle même, c’est là.

 

Retour sur ce premier mois de régime

Donc ça fait 1 mois et quelques jours que c’est commencé. Pour retrouver mon programme alimentaire, c’est là.

Je suis super heureuse de ce résultat. 5 kg ça commence à se sentir dans mes fringues. Moralement, je ne vous dit pas, je me sens allégée et reboostée.

Ce qui est le plus satisfaisant, c’est que je ne souffre pas. C’est tout l’intérêt de la luxo. Je ne vais pas vous dire que je n’ai pas faim. Mais j’ai retrouvé une sensation de faim normale. Je n’ai plus cette relation complètement compulsive et addictive avec la nourriture. Je n’ai plus cette obsession que j’avais par moment de devoir manger absolument. Je m’arrête de manger quand je n’ai plus faim. Toi qui n’a pas de problème de poids, ça ta semble des évidences, Mais pour moi, c’est une nouvelle vie. 

Bon je calme le jeu, ce n’est pas magique non plus. Je ne suis pas Madame Parfaite (et non….). Pendant ce mois j’ai fait des écarts, j’ai pris quelques apéros. J’ai continué à avoir une vie sociale même si j’ai un peu réduit. 

Ça reste un régime classique : pour maigrir il faut moins apporter de calories que ce que l’organisme consomme, donc manger moins. C’est imparable. L’apport de la luxo est vraiment sur le comportement alimentaire. En général quand tu es en surpoids chronique(c’est mon cas), c’est qu’il y a un truc qui cloche dans la relation à la nourriture : 

  • soit tu manges très très mal et tu n’as aucune notion de nutrition (c’est rare car il y a beaucoup d’informations facilement accessibles sur  le sujet)
  • soit tu as un rapport à la nourriture complètement anormal : pour mon cas, je compensais toutes mes émotions positives ou négatives en mangeant. 

 

1 mois, …et puis après ?

 

Après 1 mois, le programme continue bien sûr, mais on réintroduit un peu de féculents 3 soirs par semaine (1 soir sur 2 quoi !)

  • 100 g de  pâtes ou riz complet ou quinoa ou boulgour  pour un soir
  • 2 soirs avec 100 g de légumineuses (lentilles, pois, fèves, haricots blancs, pois chiches)

Je garde toujours ma journée protéine le lundi. Elle ne me pèse pas du tout cette journée. Elle permet de gommer un peu les éventuels dérapage du week-end.  

Ma motivation est au top. Je commence à me réconcilier avec mon corps, que j’ai tellement maltraité ces derniers mois. Cette expérience est vraiment une belle aventure. 

Si tu as des questions, n’hésite pas à me les poser en commentaire.  

A suivre …… rendez-vous le mois prochain.

 

Crédits photos : Moose

Photo by Thought Catalog on Unsplash