Le poids est  l’histoire toute de ma vie ! (ou presque)

Je les ai tous testés (les poids), surtout les plus élevés !

Les régimes aussi ! Dukan, Weight watcher, Montignac, Natur house, substitut de repas  …j’ai même pris de l’Isoméride (amphétamine déguisée en médicament magique !).

S’il y a un sujet où je suis pro, c’est le régime.  

Le problème : maîtriser les compulsions alimentaires

Je sais tout ce qu’il y a à savoir sur les calories, la composition des aliments, les associations, la chrono nutrition, le bon et le mauvais gras, … bref je sais tout plein de choses mais ça ne suffit pas pour maigrir !

Certes pendant la période de régime, je perds du poids, ça tient un an ou deux maxi ; puis ça s’envole de nouveau.

Le souci n’est pas la connaissance de la diététique mais ma relation à la nourriture. Il faut que j’arrive à gérer mes périodes de stress autrement qu’en mangeant (facile à dire).

Certes le stress, le grignotage et les week end souvent chargés en repas chez les uns ou les autres n’aident pas. Mais pourquoi est ce que je n’arrive à pas à m’arrêter de manger quand je n’ai plus faim ?

 

Le déclic

En ce moment je suis dans une phase « haute », pour ne pas dire que j’atteins des valeurs affolantes niveau poids. Je cherchais la motivation quand je suis tombée sur une pub pour la luxoponcture  chez le kiné. Quesako ? Maigrir avec un sabre laser ? ah non… un faisceau infra rouge.

Les avis sur internet sont plutôt positifs. Je ne trouve pas de luxo bashing, ni de sites dénonçants une arnaque intergalactique alors je me lance : je prends rendez-vous.

Maigrir avec la luxopuncture : premier rendez-vous.

Après avoir pris tout un tas de renseignements sur internet (il y a peu de ressources sur ce thème finalement),  je vais enfin avoir mon premier rendez-vous. Je suis super intriguée par ce premier contact. En fait, tout va se jouer là : ça passe ou pas !

Une “luxogirl” : elle a perdu du poids avec la luxopuncture

Une jeune fille arrive dans la salle d’attente et appelle mon nom. Elle a l’air d’avoir 18 ans et fait super normale. Je l’accompagne dans son cabinet, nous échangeons sur mes motivations pour maigrir, qui sont, pour le moins, fluctuantes. Je lui résume rapidement mon expérience diététique, enfin ma succession de régimes plus ou moins réussis.

Et là, elle me sort une photo d’elle il y a quelques années, quand elle faisait 100 kg ! Le avant/après est impressionnant.  Elle a maigri avec la luxopuncture et c’est cela qui lui a donné envie de partager son expérience et de s’installer comme praticienne.

Elle est sympa : simple, gentille et professionnelle. J’ai trop de souvenir de ces diet’ hautaines qui vous regardent et vous parlent comme si vous étiez une handicapée de la bouffe. Vous savez, la fille qui vous sort une feuille de programme alimentaire pré imprimée, qui raye quelques lignes et vous dit : “on se revoit dans un mois”. Quand on est en surpoids (je parle pas de 5 kg de trop), mais en réel surpoids, et qu’on a la démarche de consulter pour maigrir, c’est une sorte d’appel à l’aide. On cherche un soutien, un encouragement, une écoute, voire une baguette magique. Certainement pas un entretien de 15 minutes et une feuille de papier.

 

La démarche : maigrir avec la luxopuncture

 La luxogirl m’explique le principe de la luxopuncturele comment ça marche et ça colle bien avec tout ce que j’avais lu.

 Le tarif : il dépend du nombre de kilos à perdre …Je vise les 20 kg, alors ça pique un peu. Mais on peut étaler le paiement. Et puis ma mutuelle propose un forfait annuel de 200€ pour des extras et ça rentre dedans.

Le rythme : 2 séances la première semaine, puis 1 séance par semaine pendant 2 mois.  Ensuite, on espace les séances en fonction des résultats jusqu’à 6 mois.

La première séance dure 1 heure, puis les suivantes 30 minutes. Ça se cale bien dans un emploi du temps.

 Le courant est bien passé, je suis pressée de commencer.

 Alors voilà, c’est parti !

 Objectif :  – 20kg

 20 kg en 6 mois, certains diront que c’est beaucoup trop rapide. Mais je me connais, si je ne vois pas de résultats rapidement, la motivation va s’envoler. Ça fait un peu plus de 3 kg par mois. on verra, si ça met 7 ou 8 mois pas grave, du moment qu l’objectif est atteint.

A suivre …

 

Crédits photos : Moose