J’ai commencé le sport assez tard, car pendant longtemps j’ai été convaincue que ce n’était pas pour moi. Comme il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis, maintenant je suis vraiment accro à l’activité physique.

De toutes mes expériences sportives, la pratique du Pilates a été une véritable révélation pour moi. Le Pilates est un bienfait pour le corps mais aussi pour l’esprit. Cette méthode m’a réconcilié avec mon corps.

Alors voici les 6 principes du Pilates, qui sont 6 très très bonnes raisons de s’y mettre.

1 – Respiration

Au Pilates, la respiration est latérale thoracique : on écarte les côtes en remplissant ses poumons mais sans lever les épaules. Les abdos restent contractés donc le ventre ne gonfle pas. C’est juste la cage thoracique qui s’ouvre.

Le premier principe du Pilates est de synchroniser le souffle et le mouvement. Cela permet de garder abdos engagés pendant tout le mouvement sur l’inspiration et l’expiration.

Cette respiration profonde oxygène les muscles pendant les exercices. Elle améliore la concentration puisqu’il faut en permanence être en conscience de son souffle.

Avantage : cette respiration lente avec le centre engagé renforce le plancher pelvien.

 

2 – Concentration

  « Il vaut mieux réaliser parfaitement 5 répétitions que 20 sans y prêter attention. » Joseph PILATES

Quand on fait un mouvement de Pilates, il est nécessaire de ne penser qu’à son mouvement pour le ressentir. Il est impossible de faire un exercice de pilates en pensant à sa liste de courses.

Avantage : vous faites le vide total. Vous coupez l’accès au stress et aux problèmes du quotidien.

 

3 – Centrage

Pour Joseph Pilates, le centre était la Powerhouse, à partir de laquelle toutes les actions du corps doivent puiser leur énergie. Avant chaque mouvement, le centre doit être engagé. Ça veut dire quoi ?

On resserre tout autour du centre de gravité :

  • le périnée remonte
  • le nombril est aspiré comme pour aller toucher la colonne vertébrale
  • les omoplates descendent vers le bas  (“dans les poches du pantalon”, dis ma prof !)
  • les fessiers sont tendus

Cet engagement du centre permet de libérer les bras et les jambes.

 

Avantage : le Pilates vous fait travailler vos abdos profonds et participe à un ventre plus plat et une taille affinée. Et promis, juré, craché, ça marche 😍.

4 – Contrôle

Joseph Pilates appelait sa méthode la Contrologie. Chaque mouvement doit être réalisé en contrôle, c’est à dire qu’il doit être bien réfléchi et préparé avant. Votre cerveau est au commande pendant toute la réalisation du mouvement. Il faut se caler sur sa respiration et bien maîtriser toute l’amplitude de l’extension. Les mouvements sont faits lentement, surtout au début pour bien contrôler et ressentir ce que l’on fait.

Avantage : Grâce à cela on évite les blessures.

 

5 – Fluidité

L’enchaînement des mouvements doit se faire avec fluidité. Le Pilates s’apparente à une chorégraphie. Au début, je dois dire que la fluidité ce n’est pas ça qui est ça ! Mais petit à petit ça vient et on arrive à enchaîner les mouvements sur le rythme de la respiration.

 

6 – Précision

La précision est vraiment  la clé de la réussite en Pilates. Ici, pas de mouvements approximatifs enchaînés à la va vite. Non !  Il faut que le mouvement soit parfaitement exécuté pour qu’il soit efficace. C’est là que le prof joue tout son rôle, en corrigeant nos mouvements et notre posture.Il y a peu de répétitions, mais chacune doit être précise.

Avantage : petit à petit, on prend conscience de sa posture et on s’auto corrige, même au quotidien (je me suis surprise à engager mon centre sur in tir-fesse au ski !!)

 

Le Pilates est accessible à tous, débutants ou sportifs confirmés. Chacun y trouvera son compte. Chaque mouvement peut être réalisé avec différents niveaux de difficultés. Le prof adapte tout cela à vos différents bobos (mal de dos, tendinite, etc…).

Bref, vous n’avez aucune raison de ne pas essayer. Si vous voulez savoir comment le Pilate nous rend meilleur , c’est là.

Si tu veux être alertée à chaque nouvel article….

Inscris toi à ma newsletter !

Blog my 50 | 50 ans? Et si on le prenait bien !

Pour être informé(e) des prochains articles, c'est là👇