Je vais te donner aujourd’hui une info qui va changer ta vie à jamais. Non, je n’exagère pas (ou à peine !). Quand tu auras lu ce post, tu seras une personne différente : tu feras partie des élues, celles qui savent !

Attention :  cet article s’adresse principalement aux 45 ans et +, même si on peut utiliser l’arme fatale que je vais te révéler avec toutes les générations, il suffit d’adapter un peu comme on le verra ensuite.

Vous avez certainement vécu cette situation, vous les filles dont les mecs sont nés avant les années 80 . Et oui il y a eu une vie avant !

Vous êtes  tranquillement à table pour un repas entre amis. Un sujet en amène un autre, l’ambiance est agréable et conviviale. Hommes et femmes échangent ensemble, tout le monde discute avec tout le monde, les enfants jouent gentiment dans le jardin, euh… à la console. Bref on se croirait dans un film de Lelouch. 

Soudain le drame !

Un de nos hommes sort la phrase fatale :”Moi, quand j’ai fait mon service militaire,……”

Et là mesdames, c’est mort !

3 clans se créent instantanément :

  • Les femmes
  • Ceux qui  n’ont pas fait leur service
  • Les héros de guerre

Il n’y a plus que les héros qui parlent.

Parce qu’un matin ils sont allés petit déjeuner en batterie quelque part en Haute Marne, c’est comme s’ils avaient sauté sur Dien Bien Phu et ramper dans les rizières pendant la mousson. Attention, ils en ont bavé, et pas qu’un peu, obligés de quitter leurs adidas pour des rangers Chacun surenchérit sur le voisin.

Et ta belle ambiance à la Lelouch vole en éclat, plus moyen de placer un mot. Ces messieurs monopolisent la parole pour raconter “leur guerre”. Les autres se sentent exclus et il est impossible de passer à autre chose #tupeuxpascomprendretulaspasfait. Avec un peu de chance, si c’est un repas de famille vous avez plusieurs générations de gars qui comparent leurs atroces souffrances. 

Ne soyez pas inquiète ! Il existe une technique imparable pour lutter contre le service militaire. Que dis-je ? Une arme fatale. Un truc tellement dingue qu’il va te permettre de reprendre la main et de l’emporter haut la main.

Cette arme surpuissante, c’est l’histoire de ton accouchement.

Lance le sujet tranquillement et tu verras que toutes les copines vont avoir un truc à dire sur le leur, d’accouchement. Elles vont monter en puissance, raconter des histoires d’épisio et  de rééducation périnéale. Plus aucune pudeur, elles déballent tout sur ce grand moment de bonheur, y compris le conjoint défaillant, qui ne tient pas le choc dans la salle de travail. Oui, oui, le même qui canardait les Vietcongs depuis son hélico en rase motte, il y 5 minutes.

Alors là, les mecs sont KO avec leur famas en bandoulière ! Limite un peu écœurés devant leur verre de rosé. Le rosé épisio est moins heureux comme mélange que le Rosé pamplemousse.  Tu peux être sûre qu’ils vont abandonner leur caserne et revenir à plus de civilité.

A ce moment là, tu peux reprendre tranquillement une conversation agréable et détendue avec tous tes amis. Le service militaire a été vaincu.

Je peux te dire que ça fonctionne à tous les coups.

 

La technique peut servir pour lutter conte tous les sujets de conversation un peu trop clivants. A toi de juger quand il te semble opportun de dégainer cette arme secrète. 

Par contre, il faut être vigilante car l’accouchement est une arme très puissante.

A ne surtout pas utiliser dans un bureau rempli de femmes, sous peine de voir la productivité diminuer considérablement et risquer même un arrêt total. Alors sois prudente. Un grand pouvoir implique une grande responsabilité : n’emploie cette technique que dans les cas d’urgence, sinon tu peux nuire gravement à l’ambiance d’une belle soirée !

Si tu as testé, n’hésite pas à me faire un retour en commentaire ;-).

 

Crédits photos : Moose