Aujourd’hui un petit coup de gueule, un truc qui me rend dingue chaque trimestre, alors je partage.

Ok ce n’est pas un sujet majeur (quoique), je ne parle pas de la faim dans le monde, de la violence faite aux femmes ou de la déforestation.

Non, non, mon sujet, mon agacement, mon énervement, ma révolte du jour, ce sont les réunions parents-profs !

Quand tu lis ça, je vois ta tête, tu penses tout de suite : les profs ne sont pas sympas, ne font pas leur boulot, on attend pendant des heures… Enfin tout de suite tu démarres dans un prof bashing classique.

Mon sujet n’est pas là. Les profs, j’admire leur boulot. Je serai bien incapable de faire ce qu’ils font vue ma pédagogie qui tend vers moins l’infini.

 

Ma crise au sujet de la réunion parents profs c’est le manque de reconnaissance des bons élèves.

Ce n’est pas parce qu’un enfant a de bonnes notes dans toutes les matières, qu’il est brillant, disons-le, qu’il ne faut pas lui dire.

C’est incroyable l’énergie que met le prof qui vous reçoit à faire un bilan entre les points positifs et les points à améliorer. Tu vois bien qu’il s’est précipité sur le seul point un peu négatif du bulletin : un manque de participation en musique en début de trimestre (je n’ai rien contre la musique).

Et là, votre enfant, tout penaud, qui baisse la tête, bredouille une sorte d’explication. Il s’engage à faire mieux dans l’avenir. Et puis voilà les 5 minutes qui nous sont allouées sont écoulées.

Nous sortons et l’enfant, un peu triste, continue à ruminer son manque de participation en musique. Moi je rame pour dire que la musique c’est important, mais que tout le reste est super bien, que nous sommes très fiers avec son père, que mamie et tatie vont aussi être très fières de son bulletin.

Ce n’est pas parce qu’on est un bon élève, 

qu’on le sait,

qu’on n’a pas besoin qu’on nous le dise,

qu’on n’a pas besoin d’encouragements,

qu’on n’a pas besoin de reconnaissance.

Tout le monde en a besoin.

 

Alors, s’il vous plaît, enseignants de toutes les matières, profs principaux de tous les niveaux, dites le, que c’est bien ! Juste dites le !

Ce n’est pas parce que c’est écrit avec des chiffres sur le bulletin qu’il ne faut pas l’exprimer à haute voix, imprimer leur cerveau, leur mémoire.

Ce n’est pas parce que pour vous c’est une évidence, que ça ne doit pas être dit.

 

Alors à bon entendeur, à votre prochaine réunion avec les parents et leur enfant, accrochez un sourire et dites : “c’est très bien, félicitations, bon travail, continue comme ça !”

Voilà c’est facile et ça fait tellement de bien. Ces enfants en ont besoin, autant que les autres !

Merci !

Fran

 

Et si tu cherches un stage de 3ème de rêve pour ton enfant : c’est là.

Si tu veux me suivre et être informer des nouveaux articles de Blog my 50, inscris-toi à ma newsletter !
Blog my 50 | 50 ans? Et si on le prenait bien !

Pour être informé(e) des prochains articles, c'est là👇